Cigarette électronique

Cigarette électronique

La cigarette électronique est de plus en plus utilisée.  Elle ne peut donc plus être considérée comme un gadget , d’autant que nombre de fumeurs l’utilisent pour abandonner la cigarette de tabac.  Comme ils n’exhalent pas de fumée, mais un nuage de vapeur d’eau, le verbe « fumer » n’est plus adapté, et le néologisme qui s’implante est celui de  « vapoter ».  Celui qui « vapote » n’est donc pas un fumeur, mais un « vapoteur ».

J’ai réalisé au printemps 2012 une présentation powerpoint ci-dessous à l’attention du personnel de l’hôpital psychiatrique Paul Guiraud à Villejuif, car l’interdiction de fumer y pose d’importants problèmes, face à des malades souvent  gros fumeurs  s’adaptant mal  à une discipline contraignante.

J’ai publié en mai 2013 sur le site du Formindep la mise au point ci-dessus, juste avant la publication d’un rapport à la Ministre de la santé qui, je le crains, en assimilant la cigarette électronique à la cigarette de tabac, avec toutes les interdictions d’usage et en conséquence une fiscalité vraisemblablement voisine, risque de freiner l’effet favorable de la cigarette électronique sur l’abandon du tabac. Cette extension d’une politique exclusivement répressive poursuivie depuis 25 ans,  sans qu’on veuille en admettre l’échec, me semble infiniment regrettable pour la santé des fumeurs, seules véritables victimes de leur tabagisme.

Cigarette électronique.ppt