Deputes tires au sort

En suivant le cours de statistiques appliquées à la médecine,  je fus vite convaincu qu’un échantillon obtenu par tirage au sort était la seule manière d’avoir une représentation correcte d’une population, donc de la société. J’avais à l’époque il y a 60 ans, plaidé pour cela.  Évidemment, c’est ingouvernable, ce ne pourrait remplacer un exécutif, mais cela pourrait éviter des décisions totalement contre-productives d’un exécutif coupé des réalités de la société.  De plus, je crois que ce serait extrêmement formateur à la démocratie.  On reviendrait à Athènes !  C’est ce que propose Hervé Chaygneau-Dupuy dans le texte .pdf ci-dessous, qui en analyse le développement possible et les conséquences, sans évoquer la statistique!

Députés tirés au sort