Articles et Livres

Articles Robert Molimard

L’absorption des phosphates de calcium chez l’Homme

Par des bilans calciques, technique précise, mais de réalisation difficile, j’ai montré que, malgré leur grande insolubilité, les phosphates de calcium, en particulier tricalcique, sont parfaitement absorbés chez l’Homme, même âgé. Article publié en 1985 dans la Presse Médicale.

Phosphates de calcium


Première publication de mes travaux expérimentaux sur la dépendance au tabac

. J’ai organisé le 11 décembre 1982 la 1ère journée de la dépendance tabagique à la Faculté de Médecine des Saints Pères à Paris, pour tenter de regrouper les chercheurs s’intéressant à ce problème.  J’ai fait à cette occasion une revue générale des publications mondiales sur le sujet, et ai présenté les résultats des expériences que j’avais commencées en 1977.  Les comptes rendus de cette journée n’ont pas été publiés. Ils ont simplement été recueillis sous forme d’un opuscule distribué aux participants et déposé à la bibliothèque de la Faculté.

J’ai jugé utile d’en extraire et de scanner la présentation que j’avais faite sous le titre « Modèles animaux de la dépendance tabagique » et  la discussion qui a suivi. C’est en effet en particulier sur cette base expérimentale que j’ai mis en doute le rôle exclusif de la nicotine dans la dépendance au tabac.

Modèles animaux 1ère journée Dépendance tabagique

Le scanner du  texte polycopié étant parfois difficile à lire, et les figures souvent très mal reproduites, j’ai fait un document par OCR et redessiné les figures, pour plus de clarté.

OCR Modèles animaux 1ère Journée de la Dépendance Tabagique

 

Le poids des mégots, mesure de l’intensité du tabagisme, en fonction des variations de prix

Presse médicale poids mégots

.

Que ferais-je si j’avais en charge la politique contre le tabagisme?

Que ferais je si j’avais en charge la politique contre le tabagisme

.

Livres de Robert Molimard

On peut encore  se procurer mes deux ouvrages, « La Fume » et « Le Petit Manuel de Défume » en librairie ou sur un site marchand. Cependant l’éditeur SIDES a cessé son activité.

Les éditions DeBorée viennent de rééditer avec une mise à jour ces deux ouvrages en collection de poche fin septembre 2011


 

.

Il existe une vesion esperanto téléchargeable gratuitement:

Kliku  sur la rubriko « Esperanto/Publikaĵoj »

.

.

Kamal Chaouachi.  Tout savoir sur le Narguilé

Maisonneuve & Larose éditeurs, Paris 2007. 1 volume 255p

Remarquable ouvrage d ‘un anthropologue de terrain sur les usages culturels du Narguilé, avec une belle iconographie.  Approche réellement scientifique.

Kamal Chaouachi, d’origine tunisienne, a parcouru tout le Moyen-orient, le Yemen, pour étudier les différents modes d’usage, les variétés de narguilés, les différents tabacs.  Mais il s’est aussi intéressé aux variations de la fumée, à la production d’oxyde de carbone, et aux différences avec la dépendance à la cigarette.

Il se livre à une sérieuse critique des publications anglo-saxonnes, et s’attaque en particulier à la confusion qu’introduit l’usage de la dénomination « waterpipe », qui simplifie abusivement toute ce qui fait la diversité du « Monde du narguilé »

Voir le cours de Kamal Chaouachi dans la rubrique d’enseignement d’Altertabacologie.

Falomir et Mugny: Société contre fumeurs

Falomir Pichastor JM, Mugny G: Société contre fumeur. Presses Universitaires de Grenoble (2004) 1 vol. 296p

Le titre de cet ouvrage remarquable de deux psychologues genevois est prémonitoire.  Il illustre l’intolérance croissante et la stigmatisation des fumeurs,dont le résultat est totalement contre-productif.  En effet une société idéale se devrait d’aider les fumeurs à se débarrasser de leur dépendance mortelle.  Elle ne fait que les précipiter, dans un réflexe de défense identitaire, dans un « tabagisme retranché », où ils deviennent imperméables à tout message de santé publique.  L’analyse expérimentale qu’ils réalisent montre que l’influence des « experts » n’est pas toujours aussi efficace qu’on pourrait l’espérer.

Voir le cours de JM Falomir dans l’enseignement d’Altertabacologie

Richard Klein: De la cigarette

Seeghers ed.  1995. 1 vol 339p

Le titre  original  du livre était « Cigarettes are sublime », beaucoup trop affadi dans la traduction française.  Ce côté « sublime » , à savoir que la cigarette ne sert objectivement à rien, mais a une importance considérable dans le domaine psychologique et culturel,  est en effet à la base de cet ouvrage.  Cette version française manque hélas aussi des belles  illustrations  de la version originale américaine. Professeur de littérature française aux USA, Klein analyse le rôle de la cigarette dans les échanges de la vie courante, dans la littérature, le cinéma, la poésie.  C’est un outils remarquable pour qui veut comprendre pourquoi la cigarette est dans une certaine mesure irremplaçable.  On ne peut qu’en faire son deuil.

L’ouvrage est épuisé, mais on peut encore le trouver  dans les deux versions sur les sites de vente de livres sur  internet, qui proposent des prix si différents qu’on a intérêt à en consulter plusieurs!

Gérard Bouvier: Kimberley, bientôt seize et accroc

KimberleyCette pièce en un acte est un dialogue entre une adolescente, frondeuse et fumeuse, et un médecin d’un site en ligne d’aide à l’arrêt du tabac, dont c’est la première intervention. L’approche est originale, du côté médecin tous les poncifs du discours officiel sur le tabagisme, de l’autre la verve de cette jeune fille qui en fait ressortir les faiblesses.  Le langage « jeune » et provocateur aurait pu être caricatural, mais me semble justement rendu. On sent la plume du médecin généraliste, attentif à l’écoute de ses patients. J’ai ainsi beaucoup apprécié la critique de l’inutile test de Fagerström, quand le simple essai d’arrêt d’une journée suffit à faire prendre conscience du degré de la dépendance.  Comme la mesure du CO alvéolaire, il est en fait une barrière technique à une communication vraie avec le fumeur.  Le Dr Bouvier arrivera-t’il à faire jouer sa pièce par des adolescents? De toute façon, elle se lit bien. Je regrette simplement qu’il ne soit pas allé assez loin dans la contestation des « vérités » assénées régulièrement dans les média, mais son ouvrage sort un peu du prêchi-prêcha habituel à ce genre d’exercice. http://www.docteur-gerardbouvier.fr